Vous êtes ici : Accueil » Manifestations » Maghreb des Films 2017 » MAGHREB DES FILMS 2017 ! Samedi 25 novembre au cinéma La Clef (...)

MAGHREB DES FILMS 2017 ! Samedi 25 novembre au cinéma La Clef !

Maghreb des Films 2017, Samedi 25 novembre au cinéma La Clef !

Nous poursuivons cette édition 2017 en vous donnant rendez-vous au cinéma La Clef le Samedi 25 novembre pour une programmation de l’intime, où les êtres se révoltent dans leur rapport au monde et face à eux-mêmes.

Nous commencerons à 16h avec :

Miel et vieux smen, de Yassine El Idrissi


Maroc | 2016 | 25’

Hassan vient d’obtenir un visa. Il s’apprête à quitter son village, Tizi N’oucheg, pour rejoindre son père aux Pays-Bas. Au village, on sait qu’il ne sera bientôt plus qu’un étranger. Dans ce portrait émouvant et parfois comique, Hassan fait ses adieux à ses amis, ses montagnes et ses traditions.

Ensuite, en hommage à la réalisatrice, Kalthoum Bornaz

Elle fut la pionnière du cinéma des femmes en Tunisie et est décédée il y a un peu plus d’un an.

Keswa le fil perdu, de Kalthoum Bornaz


Tunisie, France | 1997 | 100’

24 heures dans le Tunis de 1997. Nozha, 27 ans, revient au pays avec un sentiment d’échec et de désarroi, après une longue absence et une brouille avec sa famille, due à son mariage contre leur gré. Après son divorce, elle accepte pour faire plaisir à sa famille de revêtir la lourde keswa traditionnelle brodée de fil d’argent, pour la noce de son frère qui a lieu le soir-même. Le serwal de sa keswa s’accroche à des épines, et peu à peu, le fil d’argent brodé commence se défaire. Tandis que l’accroc du serwal s’élargit, le poids de la keswa diminue.
Toute vêtue de Nuit et de Lumière, Nozha retrouvera-t-elle dans l’accroc fait à la tradition son Fil perdu ?

Après une courte pause nous nous retrouverons à 18h30

(Projections en présence des réalisateurs)

Tikitat A Soulima, de Ayoub Layoussifi


France, Maroc | 2016 | 30’

Pour la dernière séance avant sa fermeture définitive, le cinéma Marhaba projette Spider-Man 3. Hassan, 11 ans, veut absolument y aller. Mais il n’a pas un centime et sa mère refuse de le laisser partir avec ses copains. Peu importe, Hassan n’a qu’une seule idée en tête : aller voir le film, coûte que coûte !
Conte moderne sur l’enfance, Tikitat A Soulima est une course à travers un quartier populaire marocain pour obtenir le précieux ticket de cinéma.

Couscous : Les Graines de la Dignité, de Habib Ayeb


Tunisie | 2016 | 60’

Le couscous constitue la base alimentaire de l’ensemble des populations du Maghreb. En se concentrant sur les conditions politiques, sociales, économiques et écologiques de fabrication et de préparation du couscous, « Couscous : les Graines de la Dignité » essaie de montrer que la question alimentaire est au cœur des problématiques liées à la dignité humaine : sans la souveraineté alimentaire, la dignité, qui est une demande de la Révolution de 2011, n’est qu’un abus de langage.

Et ne manquez pas la première partie des projections en hommage à Barney Production !
C’est à 20h30 EN PRESENCE DE SAÏD HAMICH !

La programmation est conçue et proposée par Saïd Hamich, fondateur de Barney Production en 2009 avec une volonté de défendre un cinéma sensible et engagé. En 2011, la société est lauréate du prix de la Fondation Lagardère.

Saïd Hamich a crée en 2013 Mont Fleuri Production à Casablanca, afin de poursuivre la production des films d’auteurs marocains et accueillir des cinéastes étrangers désireux de tourner au Maroc.
Outre les films ici présentés, il a produit Much lovedde Nabil Ayouch ...

Voici différentes oeuvres produites par Barney Production, rassemblées autour du thème FILMER L’ESPACE, FILMER L’INTIME. Toutes traversées par des questions sociales essentielles, elles tissent en effet un lien fort entre leurs personnages, mettant en perspective leur intimité et leur environnement.

Zakaria et Retour à Bollène sont deux films qui abordent sous l’angle de l’intime des questions de filiation, d’héritage culturel et d’exil. Un lien complexe à la terre et à la famille qui est aussi un rapport à soi.

Zakaria, de Leyla Bouzid


France| 2013| 27’

Zak vit dans un village du Gard. Il y mène une vie tranquille avec sa femme et ses deux enfants. Apprenant la mort de son père en Algérie, il décide de s’y rendre avec sa famille. Sarah, sa fille, refuse de l’accompagner.

Retour à Bollène, de Saïd Hamich


France | 2017 | 68’

Nassim, jeune trentenaire, vit à Abu Dhabi avec sa fiancée américaine, Elisabeth. Après plusieurs années d’absence, il revient avec elle à Bollène, dans le Sud-Est de la France où il a grandi. Mais Nassim doit faire face à son passé. Il y a sa ville sinistrée, désormais gouvernée par la Ligue du Sud ; sa famille avec laquelle il entretient des relations complexes et ce père, à qui il n’adresse plus la parole.


Cinéma La Clef : 34 Rue Daubenton - 75005 Paris (Métro 7 Censier-Daubenton / Bus 47 Censier-Daubenton)