Vous êtes ici : Accueil » Films » Les films par ordre alphabétique » A » Autre guerre d’Algérie (Une)

Autre guerre d’Algérie (Une)

Synopsis

Officiellement, les accords d’Evian du 19 mars 1962 marquent la fin de la guerre d’Algérie. Dans les faits, il n’y a pas eu "une" mais "des" guerres d’Algérie. Car ce que l’on appelle la guerre d’Algérie n’a pas seulement opposé l’armée française à l’A.L.N., la branche armée du F.L.N.
En Algérie comme en France une autre guerre opposa les Algériens entre eux au sein d’un mouvement nationaliste dont l’enjeu était le contrôle de la lutte pour l’indépendance.
La guerre d’Algérie ne peut être comprise qu’en remontant aux origines de ce mouvement, à ses crises et à sa radicalisation du terrorisme à la guerre.
Le film revient sur l’effacement de ce mouvement d’inspiration démocratique annihilé par le F.L.N. en confrontant le témoignage de militants à celui d’historiens.

Thèmes : Algérie , Algérie indépendante , Guerre d’indépendance algérienne , Messali Hadj

Réalisateur(s) : Zaoui, Djamel

Pays de production : France

Type : Long métrage

Genre : Documentaire

Année : 2003

Durée : 52’

Production : Leitmotiv Production, INA productions

Distribution : INA, Leitmotiv Production

Fils d’un militant messaliste l’auteur-réalisateur Djamel Zaoui interroge ici des historiens et des hommes politiques afin de comprendre sa propre histoire et d’éclairer une face moins connue de la guerre d’Algérie : celle de l’impitoyable lutte d’influence à laquelle se sont livrés les militants du FLN et ceux du MNA de Messali Hadj.

Quarante ans après les événements, rien n’a effacé la mémoire d’une guerre sanglante et honteuse, faite de massacres, de tortures et de trahisons. Pourtant, personne ne met en cause la version officielle ; celle qui fait du F.L.N. le seul opposant aux colons français et le mouvement libérateur de l’Algérie. Il y a une autre histoire du F.L.N., une autre histoire de cette guerre, faite elle aussi de trahisons, de pressions indûes et de meurtres... On n’en parle ni en Algérie, ni en France ; les vainqueurs de l’histoire se soutiennent, aux dépens de la vérité. Afin de révéler la vraie histoire de l’indépendance, il faut remonter aux racines du premier mouvement de libération nationale algérienne, fondé par Messali Hadj, puis suivre les évolutions d’une usurpation de pouvoir et d’une lutte d’influence impitoyable se déroulant entre Algériens sur le sol français. Djamel Zaoui.

Sélections

- Grands reportages et Faits de société, Festival international de programmes audiovisuels, Biarritz. 2004
- Premio internazionale del DOCUMENTARIO e del REPORTAGE - Mediterraneo IX Edizione (9è Prix international du Documentaire et du Reportage méditerranéen), Siracusa - Noto. 2004
- 20è Journées du Cinéma africain et créole, Vues d’Afrique, Montréal. 2004