Vous êtes ici : Accueil » Films » Les films par ordre alphabétique » D » De sas en sas

De sas en sas

Synopsis

Chaque mois, à Fleury-Mérogis, des femmes rendent visite à un proche, un fils, un père, un frère, un compagnon.
Ce jour-là, en plein mois d’août, la canicule rend leur attente insupportable. À mesure qu’elles avancent de sas en sas, les liens se font et se défont, la tension monte jusqu’à ce qu’elles laissent exploser leurs rancœurs.

Réalisateur(s) : Brakni, Rachida

Type : Long métrage

Genre : Fiction , Drame

Année : 2015

Durée : 82’

Scénario : Rachida Brakni et Raphaël Clairefond

Image : Katell Djian et Nicolas Duchêne

Assistante réalisation : Violette Lescoat

Décors : Daniel Bevan

Costumes : Nina Avramovic

Maquillage : Cécile Pellerin

Production : Capricci Production

Avec : Zita Hanrot, Samira Brahmia, Judith Caen, Lorette Luginbühl, Sacha Bourdo, Boubacar Samb, Souad Flissi, Jamila Lemouda, Meriem Serbah, Salma Lahmer, Fabienne Babe, Simon Bourgade, Luc Antoni et Serge Biavan

Le film vient du désir de raconter une histoire à partir de ce que j’avais vu. Je m’inspire aussi de la canicule de 2003, durant laquelle il s’était produit un début de mutinerie à Fleury-Mérogis à cause de la chaleur insupportable. Les détenus avaient cassé un grand nombre de vitres pour respirer, avoir de l’air. Certains avaient même mis le feu à des matelas... Il s’agissait donc de rendre compte de ce climat tendu sans jamais l’expliquer, ni voir les prisonniers. Le pari était de montrer comment les femmes sont affectées par cette dimension irréelle, inquiétante, presque fantastique du lieu, comment elles sont insensiblement modifiées par cet état d’enfermement jusqu’à ce qu’elles-mêmes éclatent et se retrouvent dans un état grégaire.

Je revendique de ne faire ni du documentaire, ni de la fiction politico-sociale. Je travaille l’écriture cinématographique et la dramaturgie pour produire de l’émotion. Rachida Brakni