Vous êtes ici : Accueil » Films » Les films par ordre alphabétique » H » Homme au chien (L’)

Homme au chien (L’)

Synopsis

Youssef mène une vie recluse et marginale. Son seul ami est son chien Chagadai. Un soir, à la plage, le chien disparaît. Pour le retrouver, Youssef est contraint de s’embarquer dans une quête dangereuse à travers les bas-fonds de Casablanca.

Réalisateur(s) : Lazraq, Kamal

Pays de production : France , Maroc

Type : Court métrage

Genre : Drame , Fiction

Titre original : Moul lkelb

Année : 2014

Durée : 27’

Scénario : Kamal Lazraq

Assistant à la réalisation : Stéphane Brosseau

Image : Laurent Navarri

Montage : Lilian Corbeille

Son : Clément Decaudin

Effets spéciaux : Hoël Sainléger

Décors : Mourad Hanafi

Production : Barney Production

Distribution du film en France et vente à l’étranger : Agence du court métrage (Nathalie Lebel)

Avec : Ghali Rtal Bennani, Ghassan El Hakim

Bande Annonce

Extrait d’un article de Zoé Libault

Ici, notre homme est prêt à tout pour récupérer son chien. Motivé par dessus tout, il perd toute conscience et ne voit plus qu’il s’en met en danger dans des quartiers hostiles et des situations délicates. Sa raison est mise à mal par sa volonté et son insouciance. D’ordinaire asocial, il fait soudainement confiance en des inconnus qui l’entraînent dans des endroits sombres et peu accueillants, le faisant rencontrer de nouvelles personnes toujours plus malveillantes les unes que les autres.
Ce court-métrage est un très joli film sur la confiance en l’autre que l’on peut accorder dans certaines situations. Face à l’incapacité d’atteindre seul son but, la méfiance de Youssef envers autrui disparaît, laissant place à l’inconscience. Il se laisse alors emporter dans une course folle qu’il n’abandonnera pas tant qu’il n’aura pas retrouvé son chien, quelque soit les obstacles auxquels il devra faire face. Animé par son acharnement, il ne ressent ni angoisse ni peur. Les personnages évoluent devant une caméra très proche, qui propose un cadre serré anxiogène formant comme des œillères autour de Youssef, ne permettant pas, ni au spectateur ni à lui-même de pouvoir anticiper la menace et renforce alors la tension palpable de ce film.

Festivals

Festival International du Film Francophone de Namur, Belgique, 2014 – Mention du jury

Un Festival c’est trop court de Nice, France, 2014 – Grand Prix

Abu Dhabi Film Festival, Emirats Arabes Unis, 2014 – Grand Prix

Festival Cinébanlieue, Paris, France, 2014 – Mention spéciale du jury

Festival Génération Court, Aubervilliers, France, 2014 – Prix du jury

Festival du film Francophone "Un poing c’est court" de Vaulx-en-Velin, France, 2014 – Prix du jury

Festival Premiers Plans d’Angers, France, 2014 – Prix du meilleur comédien

Festival Les Nuits Méditerranéennes d’Ajaccio 2015 – Grand Prix Euromed

Festival international du film oriental de Genève 2015 – Grand Prix court métrage

Festival du cinéma méditerranéen de Tétouan, Maroc, 2015 – Grand Prix

Festival du film européen de Lille 2015 – Prix du jury

Vues d’Afrique 2015, Montréal, Canada – Prix du meilleur court métrage

Art Film Fest, Slovaquie, 2015 – Mention spéciale

La Guarimba Film Festival, Amantea, Italie, 2015 – Prix du meilleur comédien

Festival Africlap de Toulouse, France, 2015 – Prix Sethemba du meilleur court-métrage