Vous êtes ici : Accueil » Films » Les films par ordre alphabétique » L » Larbi Yacoubi, l’amour de l’art et de la vie

Larbi Yacoubi, l’amour de l’art et de la vie

Synopsis

Après les heureuses et insouciantes années adolescence et jeunesse dans le Tanger des années 50, Larbi, jeune acteur de théâtre, jeune costumier, formé à l’école de la Maamoura à Rabat, et déjà ex-directeur de la première Maison des Jeunes de Tanger, entame une aventure dans les domaines du cinéma et du théâtre qui allait faire de lui, dès 1960, l’une des figures les plus emblématiques du secteur, d’abord au niveau national, puis à l’échelon international.
C’est le cinéma de légende des années 60 qui va le propulser dans le monde des grands films d’époque tournés au Maroc. Il a ainsi été très vite amené à côtoyer et travailler pour les grands du domaine : les réalisateurs John Huston, Francis Ford Coppola, Mustapha Akkad, Martin Scorsese… ; les acteurs Fernandel, Peter O’toole, Omar Sharif, Anthony Quinn, Catherine Deneuve… ; les costumiers : Phyllis Dalton, Edith Head, Enrico Sabatini…

Thèmes : Art, patrimoine et culture , Larbi Yacoubi , Portrait

Réalisateur(s) : Chouika, Driss

Pays de production : Maroc

Type : Long métrage

Genre : Documentaire

Année : 2014

Durée : 80’

Scénario : Driss Chouika

« En posant devant un miroir géant, dans l’alcôve des voisins. Tantôt, en guerrier roman, tantôt en turban géant, je me voyais déjà barbu, grand, énorme, interpréter Salaheddine ou Antar Ibn Cheddad » Larbi Yacoubi