Vous êtes ici : Accueil » Films » Les films par ordre alphabétique » R » Retour en Algérie

Retour en Algérie

Synopsis

Ils ont eu 20 ans, entre 1954 et 1962. Comme deux millions de jeunes Français, leur Service militaire ce fut la Guerre d’Algérie.
La torture, les « corvées de bois »… sont les blessures dont leur génération n’a pas pu parler.
50 ans plus tard – à l’heure de toucher leur retraite du combattant - certains, sortent de ce long silence. Ils se regroupent et refusent - pour eux-mêmes - cet argent de la guerre. Ils le collectent et le redistribuent à des associations algériennes. Puis, affrontant leur douleur et leur honte, ils parlent.
Aux jeunes Français, qu’ils vont rencontrer dans les établissements scolaires, ils disent : « Parfois, il faut désobéir… Oser dire Non ! »
Cette histoire a bouleversé leurs vies. Mais – aujourd’hui – ils veulent contribuer à en écrire une autre page…
Solidaire et fraternelle, celle-là.

Thèmes : Appelés de la guerré d’Algérie , Guerre d’indépendance algérienne

Réalisateur(s) : Audrain, Emmanuel

Pays de production : France

Type : Long métrage

Genre : Documentaire

 Année : 2014

 Durée : 52’

 Scénario et Image : Emmanuel Audrain

 Assistante à la réalisation et son : Sophie Audrain

Montage : Michèle Loncol

Musique : Matthieu Saglio (violoncelle, « Cello Solo ») . Malika Ouahès (chant traditionnel Kabyle)

Palette graphique : Alexandre Babelot

Étalonnage : Marcello Cilurzo

Voix : Vincent Spatari

 Production : Anne-Marie Yvon, Le Goût du Large

Coproduction : France Télévisions - France 3 Pôle Nord-Ouest : Jean-Michel Le Guennec/ France 3 Bretagne : Bertrand Rault

En 2008, Simone de Bollardière (la veuve du général Jacques de Bollardière), m’incite à venir à l’Assemblée Générale des « 4ACG » ( Les Anciens Appelés en Algérie, et leurs Amis, Contre la Guerre ).
Ces hommes âgés ont choisi de ne pas garder pour eux-mêmes, leurs retraites de combattant, mais de les reverser à des Associations algériennes.
Ce qui me marque dans cette rencontre, c’est ce moment où les nouveaux adhérents de l’Association se lèvent et se présentent, évoquant chacun leur parcours algérien. Ce moment de vérité – exceptionnel – me rend ces hommes très attachants.
Le projet de film naîtra un peu plus tard. Sa réalisation s’étalera sur trois années.
En 2013, notre petite équipe a accompagné les trois Voyages de l’Association. 35 jours en Algérie, pour moi. Avec un matériel très discret, nous avons filmé du mieux que nous avons pu… Pour nous rendre compte, au stade du montage, que le vrai voyage de ces hommes, était bien sûr, leur voyage intérieur. Celui, qui va de leurs 20 ans à aujourd’hui. Ce long chemin, où avec cœur et intelligence, ils ont su retrouver l’estime d’eux-mêmes. 
Emmanuel Audrain (Site du Film)