Vous êtes ici : Accueil » Films » Les films par ordre alphabétique » J » Joue à l’ombre

Joue à l’ombre

Synopsis

Dominer la ville, c’est la connaître, connaître ses heures de pointe, le nom des rues, tel raccourci, connaître ses interdits, les déjouer, ne rien rater du quartier, c’est aussi achever de grandir et faire de la ville une continuité qui ne vous surprend plus. Mais une ombre et la complexité d’une cage d’escalier, le roulé d’un rire, les courbes d’une phrase et la simplicité d’une maison se font étonnement et poème. Le dégoût, la monotonie, la chaleur et la pente. La foule, les balcons, un journal, une vitrine et les jeux des enfants flânent dans vos pas avec la prétention de vous faire connaître la ville.
Joue à l’ombre est le seul commandement qu’on donne aux enfants à Alger. Un gage d’étonnements

Thèmes : Alger, ville cinématographique , Société maghrebine , Cinéma algérien : un souffle nouveau

Réalisateur(s) : Lakhdar, Mohamed

Pays de production : France , Algérie

Type : Long métrage

Genre : Documentaire

Edition du festival : Maghreb des films nov. déc. 2012

DVD disponible dans la DVDthèque du Maghreb des films (prêt possible aux programmateurs)

Année 2007 / 52’

Scénario Mohamed Lakhdar Tati

Production Le G.R.E.C

Contact GREC Production diffusion@grec-info.com

Biographie

Né en Algérie en 1971. Après des études d’économie à l’université d’Alger, il réalise quelques courts-métrages dans l’Algérie des années sang. En 2003, il émigre en France, suit des études de lettres modernes et réalise des films : un court métrage de fiction, Aveux (2003), et deux documentaires, Joue à l’ombre (2006) et Dans le silence, je sens rouler la terre (2010)