Vous êtes ici : Accueil » Films » Les films par ordre alphabétique » V » Vivre

Vivre

Synopsis

Hayet, Tunisienne quadragénaire, est veuve et son fils de 20 ans est parti au Canada.
Vivant dans un quartier populaire de Tunis avec une mère âgée accro aux chaînes TV intégristes, elle travaille comme opératrice dans un centre d’appels français délocalisé à Tunis.
Chaque jour, elle se rend à son travail et ses jours s’engluent dans une routine pesante.

Thèmes : Société maghrebine

Réalisateur(s) : Tayaa, Walid

Pays de production : Tunisie

Type : Court métrage

Genre : Fiction

Edition du festival : Maghreb des films octobre 2011

DVD disponible dans la DVDthèque du Maghreb des films (prêt possible aux programmateurs)

Année 2010 / 18’

Scénario Walid Tayaa

Image Nabil Saïdi

Son Salma Thabet

Montage Imen Jibéri

Production Ulysson. Contact : walidtayaa@gmail.com

Avec Sonsdos Belhassan, Nabiha Ben Miled, Dalanda Abdou, Dalanda Ben Kilani, Mourad Karrout

Biographie
Né en 1976 à Tunis. Après des études de sociologie, il se tourne vers le cinéma. Depuis son jeune âge, il adhère à la Fédération Tunisienne des Cinéastes Amateurs et à La Fédération Tunisienne des Ciné-clubs. Il réalise des courts métrages amateurs qui ont participé à des festivals internationaux indépendants. Il travaille en tant que 1er assistant réalisateur sur plusieurs productions.
En 2006, il signe son premier court métrage professionnel Madame Bahja qui lui vaut une sélection dans la section "Tous les Cinémas du Monde" au festival de Cannes 2006.
Il participe à plusieurs stages et workshop entre la Tunisie, le Maroc, Le Togo, la Syrie, la République Tchèque, L’Allemagne et enfin la France où il suit la formation continue de la FEMIS en 2007 sous la direction d’Eve DEBOISE. Il signe en 2009 deux courts métrages, Prestige programmé à la Berlinale 2010 et Vivre qui remporte le Grand Prix de la 16ème Edition du Festival du Film Méditerranéen de Tétouan au Maroc, Le Prix RTVA au 7ème Festival du Film Africain de Tarifa en Espagne, et le 1er Prix de la Compétition Nationale JCC 2010.
Il signe aussi un documentaire Moi EL Issawi (Les Passionnés) sur la confrérie soufie des Issaouia de Tunis (Doc à Tunis 2010, Panorama JCC 2010, Dubaï Filmmart 2010).
Il travaille à son premier long-métrage, Fataria, écrit dans le cadre de l’Atelier scénario de la FEMIS, développé au Meda Film Developpement à Marrakech 2008 et enfin Sud Ecriture en Tunisie 2009. Le scénario Fataria a participé à l’atelier des projets des JCC 2010 et a obtenu la bourse de l’Institut Français de Coopération. Il prépare Le Temps d’un mariage, Les Rides, L’Arche de Noé nouveaux courts-métrages et Allah TV, son nouveau documentaire retenu au Producers Net Work aux JCC 2010.
Il réalise aussi des films publicitaires et a encadré des ateliers d’écriture dans diverses rencontres cinématographiques en Tunisie et en France. Il vit entre Tunis et Paris.